Sauvegarder dans le Cloud pour réduire la prime perte d’exploitation

Pour les professionnels, en cas de sinistre, la perte d’exploitation représente un danger mortel s’il n’est pas correctement couvert. En plus d’une assurance sur les biens et les bâtiments, l’assurance perte d’exploitation s’avère indispensable pour éviter de mettre des mois à remonter la pente ou de mettre la clé sous la porte !  Or, si elle est quasiment indispensable, elle représente aussi une part non négligeable de la prime d’assurance. Sauvegarder dans le Cloud peut contribuer à réduire significativement la prime perte d’exploitation.

Prévention des risques et réduction des primes d’assurances

Quand on parle de prévention des risques, viennent tout de suite à l’idée des actions de maintenance, d’aménagements pour la sécurité, de réfection des bâtiments et des installations. Quand on parvient à démontrer que l’entreprise mène une stratégie de prévention des risques efficace, les assureurs font de leur côté des efforts pour réduire les primes d’assurances. Il s’agit de leur prouver que tout est mis en œuvre pour limiter les risques de sinistre ou leurs conséquences.

Sécuriser les données pour réduire la prime perte d’exploitation

La perte de données pour une entreprise peut s’avérer extrêmement préjudiciable et paralyser considérablement son activité.  Ainsi sauvegarder toutes les données de l’entreprise dans le cloud est une démarche de prévention appréciée par les compagnies d’assurance. Mises hors de portée d’une inondation, d’un incendie, des effets d’une catastrophe naturelle et autres causes de dommages, toutes les données de l’entreprise seront toujours exploitables après un sinistre. L’activité de l’entreprise pourra reprendre plus rapidement et les assureurs ont bien conscience que le montant de la perte d’exploitation sera réduit !

L’entreprise qui fait des efforts pour sa sécurisation, est d’autant plus en mesure de négocier avec les assurances. Sauvegarder dans le cloud peut donc permettre de réduire la prime perte d’exploitation. L’assureur, convaincu que l’entreprise se protège efficacement, est plus ouvert à la négociation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *