Quel est le bon niveau pour une franchise d’assurance ?

Quasiment tous les contrats d’assurance comportent une franchise. Cette somme, qui reste à la charge de l’assuré après un sinistre, varie en fonction des risques couverts par l’assurance et du type de garanties choisies. Franchise relative, absolue ou proportionnelle, quel est le bon niveau pour une franchise d’assurance ?

Différents modèles de franchise

Avec une franchise absolue, un dédommagement sera accordé uniquement si le montant du sinistre dépasse celui de la franchise. L’indemnisation correspond à la différence entre le montant de la franchise et celui du sinistre.

Dans le cadre d’une franchise relative, le montant du sinistre devra également dépasser celui de la franchise mais la totalité de l’indemnisation sera versé. La franchise s’apparente à un seuil mais ne sera pas retirée du montant du dédommagement.

La franchise proportionnelle correspond à un pourcentage du montant des dommages avec un seuil de remboursement minimum et maximum.

Quel niveau de franchise choisir ?

La franchise absolue, la plus courante, est généralement plutôt élevée mais concerne fréquemment les contrats dont les cotisations sont les plus basses.

La franchise relative semble plus intéressante comme elle n’est pas déduite du dédommagement mais elle correspond souvent à des contrats dont les cotisations sont plus élevées et les risques de sinistres possiblement plus onéreux.

La franchise proportionnelle s’apparente en général à des contrats dont le montant des cotisations est assez attractif, cependant il faudra être attentif au montant des seuils de remboursement parfois trop restreints.

Enfin, certains assureurs proposent des contrats sans franchise, dont la particularité est qu’ils sont affectés par des cotisations plutôt élevées.

La bonne nouvelle, c’est que le montant d’une franchise se négocie !  Le bon niveau pour une franchise d’assurance correspond donc à un juste équilibre entre le montant des cotisations et le montant de la franchise en rapport avec les risques encourus et la valeur à couvrir en cas de sinistre total. L’idéal est d’obtenir de la part de son assureur une franchise de faible niveau sans voir flamber le montant des cotisations. Les assurances multirisques sont généralement les plus avantageuses sur ce point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *