Anticiper les pannes pour éviter de lourds dommages

Une simple panne dans un bâtiment peut engendrer des risques importants pour les usagers et de grosses dépenses pour les bailleurs. Certaines pannes s’avèrent particulièrement dangereuses et difficiles à gérer alors qu’une bonne maintenance aurait pu les conjurer.

Contrôle, surveillance, entretien des installations, sont les maîtres mots pour anticiper les pannes et éviter de graves déconvenues.

 

Faire un état des lieux régulier des installations

 

Faire un état des lieux régulier des installations, en particulier du réseau électrique et des canalisations, est la première étape pour anticiper les pannes.

L’état général des bâtiments en dit long sur l’état des équipements, mais ce diagnostic n’est certainement pas suffisant. S’imposer des vérifications fréquentes et approfondies des installations est indispensable afin d’éviter de lourdes et coûteuses réparations.

Il s’agit de déceler les marques d’usures et de diagnostiquer les signes de faiblesse des équipements avant qu’arrive une défaillance impliquant de gros travaux.

 

Assurer la maintenance des installations

 

Les gestionnaires d’immeubles ont donc tout intérêt à assurer correctement l’entretien des installations pour éviter de grosses déconvenues !

Dans le domaine de la prévention des risques immobilier, il paraît judicieux de faire appel à un agent de maintenance chargé d’opérer le contrôle des installations, de déceler les éventuelles dégradations des équipements et d’y remédier avant la panne.

Changer une pièce usagée, modifier un réglage aléatoire, fiabiliser ses installations, sont autant de petits gestes qui permettent d’anticiper les pannes en tous genres et d’éviter les risques de gros dommages.

 

Une bonne maintenance des locaux et des installations permet donc d’anticiper les pannes. Elle assure la longévité des équipements et implique une réduction non négligeable des dépenses. En somme, n’est-il pas préférable de changer par anticipation le fusible d’un tableau électrique plutôt que de gérer les conséquences d’un incendie lié à un court-circuit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *